News

Octobre  2021

Septembre 2021

Juin 2021

OUR VISION:

"Capture, Recycle, Value" all plastics in a circular economy on a human scale.

Plastics has been a material that has rendered invaluable services for more than 100 years, since the discovery of the Hyatt brothers in 1870.

However, it suffers from a bad image: it is it that ends up in wild landfills, in the sea, in the soil and even incinerated it is a source of pollution.

Our patented process developed with AISA allows the production of objects from non-recyclable multi-component plastic waste, currently destined for landfill or incineration.

It thus removes plastic from nature, and at the same time avoids depriving it of natural resources.

Production costs allow to be competitive versus products made in other materials (in circular economy we have "economy")

The products thus manufactured are themselves recyclable by the same process.

Our ambition is to deploy this model as close as possible to the sources of raw material release in small, light, adaptable and energy-efficient production units.

The Concept, We Call It LOCAL CUBED - Locally Sourced, Locally Transformed, Locally Used.

We have installed the first production line, IPRA 250 in VIENNE LE CHATEAU (near REIMS), we recycle aluminized plastic waste, labels, polluted purges and other complex products, as tutors for the vine and which are sold in champagne close to the place of processing.

We have also signed a partnership with a company which employed disabled people that allows us access to skills for production operations and thus be in an equally "responsible" economy.

Our customers will be able to come and convince themselves of the relevance of our solutions and our know-how.

From 2023 we aim to install 10 units per year (turnkey workshop).

Avril 2021 : Proud to be part of the 1000 solutions that address environnement challenges while enabling economic growth

Avril 2021 : Les premiers produits sont en livraison

Mars 2021 : Première palette produite

Septembre 2020 : REPLACE est présent au salon Gen2020 de Metz

Aout 2020 : Les premières préséries des produits REPLACE à base de Matières Plastiques Complexes réputées sans solution

Septembre 2020 : Préséries réalisées à partir de matières rebut de plastiques multicomposants habituellement enfouis ou incinérés

Février 2020 : Replace sur Metz Métropole

Février 2020 : Vidéo réalisé par Nos tribus par « the Pool »

Janvier 2020 : CITY A.M.

Une évolution marquante dans les principaux risques identifiés lors du meeting de DAVOS. Les solutions vont se développer. 

Décembre 2019 : Article L'UNION

Décembre 2019 : Article LES ECHOS

Replace convertit les tubes de dentifrice en poteaux

La start-up valorise des chutes d'emballage de dentifrice, de paquets de chips et autres déchets intégrant des plastiques complexes pour en faire une nouvelle matière première, adaptée à des usages industriels. Les premiers piquets de vigne et poteaux de signalisation réalisés par Replace vont être testés à Sainte-Menehould, dans la Marne.

Novembre 2019 : Salon Industrie du Futur de Mulhouse

REPLACE présent sur le Salon de MULHOUSE BE 4.0

Que vient faire le plastique dans un salon dédié à l’industrie 4.0. ? Laurent Villemin, le co-fondateur en début d’année, de Replace (pour REuse PLAstic Circular Economy) hébergée à Bliiida, à Metz (Moselle) pose à la fois la question et donne la réponse. « Dans une industrie du futur, on ne peut abstraire la question de l’avenir de ce matériau qui permet de faire de belles pièces propres et fonctionnelles mais qui finit sa vie dans toutes les mers », explique Laurent Villemin, qui a longtemps travaillé dans l’emballage pour les cosmétiques. 
Avec son associé Christian Horn, il s’est intéressé aux emballages qui contiennent plusieurs sortes de plastique - le tube de dentifrice est l’exemple par excellente tout comme la barquette de jambon -, et deviennent difficiles à recycler.

Et ils ont trouvé la solution : un process d’extrusion qui permet de recomposer une formule à partir de plastiques broyés et de fabriquer de nouveaux objets avec. Le process au point, ils travaillent maintenant sur une machine d’extrusion adaptée aux multicomposants plastiques.

Leur modèle économique est d’essaimer des unités locales, au plus proche des bassins de collecte des déchets et des débouchés commerciaux. Par exemple, des piquets de vigne dans les régions viticoles. Un premier projet s’esquisse avec la commune de Sainte-Menehould dans la Marne qui souhaite faire fabriquer des poteaux de signalisation avec les déchets plastiques collectés sur son territoire.

Octobre 2019 : les premiers produits 

Our Partners

REPLACE - 169 route de Thionville - 57140 Woippy - France - Contact us - Legal Notice